« Le poisson que vous remettez à l'eau est un cadeau que vous faites à un autre pêcheur, tout comme il s'agit peut-être d'un cadeau qu'un autre pêcheur vous a fait »

Lee Wulf

 

 

 

Le Code éthique du pêcheur

 

Le pêcheur respectueux suit les règles suivantes

Il respecte l’environnement et soutient notamment :

• le maintien d’écosystèmes aquatiques équilibrés

• la protection des ruisseaux, rivières, étangs et lacs ainsi que de leurs berges

contre des dégradations futures

• la revitalisation des milieux aquatiques dégradés

• le maintien de toutes les espèces de poissons, même de celles qui ne sont pas

exploitées

• le maintien d’effectifs supportable de prédateurs

Lors de l’exercice de la pêche, il s’engage à:

• causer le moins de lésions possible aux poissons et à leur épargner des souffrances

inutiles

• ne pas mettre en danger les alevins et les espèces protégées

• adapter ses méthodes de capture aux mesures de protection des poissons

• utiliser uniquement des moyens de pêche qui respectent les poissons et les eaux

• utiliser l’hameçon muni d’un ardillon seulement lorsque cela est nécessaire

• couper le bas du fil si l’hameçon a été avalé

• utiliser des poissons vivants comme appât uniquement lorsque cela est nécessaire

• remettre à l’eau avec le plus grand soin les captures qu’il ne compte pas garder

• tuer correctement les poissons pêchés ou respecter les principes de la protection

des animaux lorsque les poissons sont gardés vivants

• renoncer à garder un poisson en vue de l’échanger ultérieurement

Dans le cadre de l’aménagement piscicole, le pêcheur accepte :

• d’adapter son comportement pour favoriser l’exploitation durable de la ressource

piscicole

• les mesures prises par les gestionnaires en faveur de populations piscicoles saines

et diversifiées

• de favoriser les espèces menacées

• de favoriser la reproduction des poissons dans le milieu naturel

• de s’approprier un nombre raisonnable de poissons, pour sa consommation

Afin que la pratique de son passionnant hobby puisse être garantie

à long terme dans un monde qui change, le pêcheur se déclare

prêt à:

• être ouvert à l’évolution des techniques et points de vue

• suivre une formation continue

• former également des pêcheurs qui ne font pas partie d’une association

• recommander l’organisation d’examens facultatifs de pêche

• transmettre ses connaissances et expériences aux jeunes pêcheurs

• soutenir les efforts des sociétés et fédérations dans le domaine de la formation de

jeunes pêcheurs.

Le code n’est pas une loi, il implique un engagement moral!